ZOOM SUR LES BUTINEURS



C'est un mois de mai assez capricieux. Un temps on sort en tee shirt, un autre temps on se recolle un pull sur le dos... Un autre jour on sort la casquette et les lunettes de soleil et quand le lendemain on s'met sous le pébroque ! On perd un peu la boussole, autant que les butineurs au jardin! Ils ont mis du temps à sortir leurs ailes dehors, mais il semble que la saison est officiellement lancée ! J'ai presque envie d'écrire qu'il était temps ! 
En même temps que les bourdons découvrent le jardin, je fais connaissance avec ma Sauge 'Caradonna', ramenée de St Jean. Je m'étais fié à un simple photo... Et je ne regrette absolument pas ! Quelle merveille! J'ai vraiment hâte qu'elle prenne de la bouteille et qu'elle forme une belle touffe!


Je ne suis d'ailleurs pas le seul à l'apprécier. Ce petit bourdon ou osmie (à confirmer car mine de rien, je me mélange les pinceaux dans tous ces butineurs!) a passé un super moment sur elle (autant que moi) !






Ceux qui ne sont pas en reste sont les Iris. 



Les Iris, sont arrivés dans un premier temps via ma grand-mère, qui m'en a donné de son jardin il y a 3 ou 4 ans. Mon préféré est le violet/pourpre. Profond. Aussi doux que du velours. Une merveille!


Le bleu est moins doux. Plus lisse. Mais ses couleurs m'ont fait adopter le bleu au jardin (comme on dit "Il n'y a que les cons qui ne changent pas d'avis!")


Autre Iris que je découvre cette année, c'est un Iris offert par une amie qui l'a pris du jardin de sa maman. Un joli violet comme j'aime!


Ca bourdonne aussi du côté de l'Allium nigra et des Ancolies. Socle idéal pour les bourdons qui contrastent parfaitement avec les fleurs.


C'est le printemps! Je retrouve la magnifique Cétoine dorée qui ne devrait plus tarder à investir les Allium  nigra


Cette semaine sonne aussi le retour de Gaston! Que j'avais croisé près de l'évacuation des eaux de gouttière il y a 2 ans, puis caché entre les pierres de la terrasse l'année dernière, pour le retrouver cette année une première fois au même endroit qu'il y a deux ans et une seconde fois à l'entrée du massif des oiseaux (ex Massif des butineurs). S'il continue comme ça, demain je le retrouve au bassin !


Dans les sureaux, c'est la panique. Sur les 4 plantés au jardin, 3 sont infestés de pucerons. Et quand je dis infestés, je ne rigole pas! C'est la première fois que j'en vois autant ! Toutes les pousses sont dans cet état là...


Alors j'ai bien aperçu quelques mésanges, venir s'y poser, pour essayer d'en piquer pour l'apéro, mais je les ai surtout entendu se fâcher contre O'malley, crête déployée! Il faut dire qu'avec un chasseur pareil, c'est pas facile de puceroner tranquille!


Il ne me reste plus qu'à compter sur la descendance 2016 de nos coccinelles, qui prennent du plaisir parmi les feuilles. Elles sont peu nombreuses, mais j'espère qu'elles seront efficaces et qu'alliées aux mésanges, elles viendront à bout de cette invasion massive de suceurs de sève!


Commentaires

  1. De jolies photos de fleurs mais aussi de nos amis insectes et autres qui sont nos alliés précieux au jardin.
    Bisous Greg

    RépondreSupprimer
  2. Merci de nous rappeler à tous, humbles jardiniers que nous sommes, que ce que l'on ne voit pas forcément est aussi important (sinon plus)que ce qui nous saute aux yeux ! Ces très belles photos en sont la preuve...
    Bonne journée à toi, Greg.
    Christophe

    RépondreSupprimer
  3. ça fait des années que j'ai un crapaud qui loge dans mon garage tous les hivers ! On lui fiche la paix et il fait de même.
    My cat (on a pris une femelle mais ch'uis toujours emmerdée de dire "ma chatte"... :-D), Paillette de son prénom, me fout en rogne car elle chope facilement les oiseaux ; encore la semaine dernière, j'ai sauvé une fauvette qui était dans sa gueule pffffff.
    Ton iris presque noir me fait grave craquer ! Ta grand mère a super bon goût ! Et j'adore tous les iris de toutes façons y compris les jaunes ! Les cétoines ici, ça pullulent quand les photinias sont en fleurs (oui, celles qui puent la pisse d'âne) et pour les coccinelles y en avaient des wagons en avril mais depuis mai, j'en vois plus. Mystère... par contre, j'ai des pucerons partout et les mêmes que toi ont couvert les artichauts. Perso, je fais rien contre ; ni savon noir, ni autre chose et ils finissent par disparaître sans dégâts particuliers sur la plante. Idem sur les pucerons verts des rosiers : une bonne pluie et pfiout, rétamés les pucerons ! Par contre, j'en parlerai dans un prochain billet mais j'ai une vraie saloperie sur les lauriers tin en ce moment et là, ça fait de méchants dégâts :-( Zou, je file faire la tonne de courses qu'il me faut faire avant de partir à Strasbourg jusqu'à dimanche (boulot) ! Et à propos de tonnes, je te fais des tonnes de gros bisous !

    RépondreSupprimer
  4. Ici les pucerons finissent par partir mais je dois te dire que cette année je n'en sais rien, pas eu le temps de les contempler!
    Sympa ton petit Gaston, qui lui te fera la chasse aux limaces. La seule fois que j'ai aperçu un Gaston,j'ai hurlé et il n'est jamais revenu.
    Drôle de temps en effet, ce qui 'marrange car je n'ai pas encore taillé mes buis, pusi le beau temps peut venir.
    Je suis contente de cette sauge en effet mais je me demande s'il n'aurait pas fallu la tailler aussi...
    Je te fais de gros bisous!

    RépondreSupprimer
  5. T'inquiète pas pour les pucerons des sureaux, il y en a sur tous les pieds dans la nature, et ils vivent très bien ! Les mésanges, si elles nourrissent des petits, vont s'en faire un régal !
    Ah mais ces iris sont superbes !
    Bonne soirée
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. oups! j'ai loupé l'épisode du bassin alors à l'occasion de ce commentaire je tiens à te féliciter tu as réalisé de la belle oeuvre En ce moment nous voyons apparaître dans nos jardins des bestioles de toutes sortes, agréables...ou pas, bizarrement je n'ai pas encore vu de coccinelles et j'ai peu de pucerons alors l'un dans l'autre... O'malley devrait se méfier car aujourd'hui j'ai vu un chat se faire attaquer par 3 corbeaux!!!Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  7. Que seraient nos jardin sans toute cette petite faune?
    Bien tristes certainement!
    Bonne soirée Greg.

    RépondreSupprimer
  8. Ne te fais pas de souci pour les pucerons: ne rien faire est la meilleure façon de les voir disparaître en quelques jours ou quelques semaines. A la rigueur, si les tiges sont sans arrêt dans ton champ de vision et vraiment trop moches, tu peux les essuyer (avec un papier absorbant si tu ne veux pas te salir les doigts), mais ce serait dommage de priver les mésanges de faire leur petit boulot de nettoyeuse tout en nourrissant leur famille. J'adore tes iris, en particulier le presque noir. Ce sont mes fleurs préférées, et leur parfum....! J'en ai un comme le tien qui sent le chocolat. Quand je le respire, je me vois la tête dans un paquet de chocolat en poudre. Tu me diras: il vaut mieux sniffer ça qu'autre chose! Il m'arrive de trouver un crapaud en déplaçant une pierre ou une motte d'herbe. C'est une surprise que j'adore! Gros bisous Greg.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les iris tirent la langue , toujours, dirait-on !, pour attirer les butineurs !
      Pour les pucerons, je souscris à 100% à ce que dit Michèle!

      Supprimer
  9. Ta photo de bannière est sublime! Cette sauge est une merveille! Tu as fait de très belles photos! Tes iris sombres sont de toute beauté!
    Quelle chance d'avoir Gaston qui vit là! Ca va lui plaire un petit point d'eau dans son jardin! ;)
    Dis donc O'Malley, laisse donc ces mésanges puceronner tranquilles! Pfff... Elles ont autre chose à faire que de s'occuper de toi!

    RépondreSupprimer
  10. Si tu voyais le ballet d'abeilles das ma sauge ! Ce sont bien des osmies, ou abeilles sauvages.
    Pour les pucerons, attends tranquillement et un jour, ils auront tous disparu, festin des charmants bambins des coccinelles ! lol
    Bises

    RépondreSupprimer
  11. Je découvre ton blog par l'intermédiaire d'un Jardin à quatre mains.
    Tes photos, Greg, sont magnifiques...et sur ce je m'en vais voir si je peux m'abonner !
    Belle journée

    RépondreSupprimer
  12. Comme toi , j'adore cette sauge Caradonna.J'en ai même remis deux pieds ce printemps.Et comme toi, j'ai tout plein de ces pucerons noirs .Les rosiers en sont infestés.Cette année , ça pullule de partout.Chenilles, pucerons , les rosiers ne sont vraiment pas au top.Les coccinelles tardent.Vivement que toute cette petite faune se régule. Bises Greg

    RépondreSupprimer
  13. Super... je viens de découvrir une nouvelle sauge. Comme les fonds des poches sont enfin en légère hausse je m'en irais bien chez le marchand voir ce qu'il a en stock.
    Bises Greg et salue Gaston, ses copains me font une sérénade du soir depuis un bon bout de temps.

    RépondreSupprimer
  14. Les coccinelles ont l'air de s'y mettre de bon cœur pour la descendance ...Les pucerons n'ont qu"ç bien se tenir! Plein de beaux bleus entre la sauge et les iris !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

NOUVELLES ZONES DE JEU

POMMIER D'AMOUR

LE REVEIL DU JARDIN