Articles

POMMIER D'AMOUR

Image
Environ 3 semaines d'avance. Spectaculaire floraison !!! Chaque jour, je suis ébahi par sa présence et sa prestance dans le jardin. Oubliées les floraisons avortées du Prunus triloba et du Cercis 'Avondale'. Mon Malus coccinella 'Courtarou', a lui seul, a réussi à rattraper le coup! J'en suis complètement dingue ! Et je ne vous parle pas de son parfum, subtil, léger, qui laisse planer sur le jardin cette odeur printanière si particulière...










Je ne suis pas le seul à être tombé sous le charme de ce pommier d'amour. Ce soir, une multitude d'abeilles volaient dans tous les sens en quête du précieux nectar! Inutile de vous préciser quel plaisir j'ai eu à constater qu'elles étaient toujours présentes cette année !










Un petit billet bonheur, en plein coeur du printemps !

MARS AU JARDIN

Image
Mars. Le réveil du jardin. Le retour du printemps. C'est l'agitation dans le jardin. Si bien que le temps manque pour le blog, tant il faut travailler! Tailler, nettoyer, préparer, réfléchir... Le cerveau et le jardin, comme chaque année, sont en ébullition en cette période.



Mars, c'est le retour des feuillages qui font du bien







Mars, c'est aussi la floraison des Euphorbes, que j'ai pu intégrer grâce à Gisou... Et ce n'est qu'un début!









Mars, c'est aussi le constat des floraisons avortées, conséquence d'un été trop sec, malgré les arrosages à l'eau de puits. Cette année, pas de floraison spectaculaire ni pour mon très cher Prunus triloba, ni pour mon nouveau Cercis canadensis 'Avondale' ni même pour mon Prunus Kojo No Maï. Leur premier été a été fatal à de nombreuses pousses qui sont littéralement sèches... 




Heureusement, Mars signe le retour (timidement tout de même), des premières floraisons printanières.



NOUVELLES ZONES DE JEU

Image
A l'image du jardin qui se réveille, mon cerveau est en ébullition ! L'arrivée imminente du printemps ne me tient plus en place (tu l'auras compris dans mon précédent billet). Et depuis quelques temps maintenant, j'avais des envies qui sommeillaient dans un coin de ma tête. J'ai donc profité de l'euphorie du moment pour m'atteler à la tâche et mettre en place deux nouvelles zones de jeu! 2 ans de questionnements pour quelques heures de labeur !


Je ne sais pas si tu te souviens, mais au fond du jardin, j'avais une zone un peu illogique. Un malus planté un peu nulle part, deux massifs qui finissaient nulle part aussi. Des envies de créer un lien, mais un chéri-chéri qui ne voulait pas que je supprime (encore) de l'herbe... Bref, ça donnait quelque chose comme ça :








A gauche le coin du Sambucus nigra 'Black Lace' dans lequel je "cachais" le composteur et à droite, l'arrondit du massif de Dynka. Entre les deux, le Malus et un Leyc…